VISAGES DE FENELON

Comment garder en mémoire le souvenir de Fénelon à Cambrai en particulier à l’occasion du troisième centenaire de sa mort ?

Comment rendre vivante sa prodigieuse activité ?

Comment découvrir les si nombreuses facettes de sa personnalité ?

Ses si nombreux « visages » ?

Tout n’a-t-il pas été écrit sur ce personnage ?

Des membres de la Société d’émulation de Cambrai tentent un cheminement singulier qui consiste à reprendre dans la correspondance de Fénelon ce qu’il dit de lui-même, mais aussi des témoignages de contemporains.

Et comme il s’agit de « Visages de Fénelon » ils présenteront une iconographie réalisée par différents artistes : peintres, sculpteurs, graveurs, sans oublier toute l’imagerie populaire qui s’est plu pendant deux siècles à illustrer la vie, même quelquefois légendaire, de l’archevêque de Cambrai.

Ils veulent en quelque sorte lui donner la parole, le faire parler, l’écouter, dans son vécu, ses soucis, ses préoccupations, ses souffrances, ses inquiétudes, ses rêves aussi.

 

 

bulletinPourMail bis bulletinPourMail bis  

Ils désirent mettre en valeur ce qu’il écrit en changeant de police de caractère et de couleur et en proposant au lecteur de le suivre pas à pas au fil des ans et de l’entendre encore, trois siècles après, comme s’il nous parlait aujourd’hui.

Pour ce faire, ils ont procédé au dépouillement de sa correspondance à travers la dernière édition, publiée de 1977 à 2004 sous la direction d’Orcibal, soit dix-huit volumes : neuf de textes et neuf de références.

Ils avouent de suite une limite : celle de n’avoir pas pu reprendre les textes en latin dans l’affaire du procès de Rome.

Ils ont osé reproduire des lettres dont il est difficile parfois de comprendre toute la profondeur mystique car il s’agit pour Fénelon de décrire des expériences spirituelles qui sont sans aucun doute assez éloignées des nôtres.

Cette présentation ne prétend pas dissiper les mystères d'une âme énigmatique : elle s'efforcera pourtant de permettre d'en mieux poser les problèmes en apportant les documents qui les éclairent. On ira jusqu'à l'homme en partant de l'œuvre épistolaire, mais la richesse et la variété de celle-ci exigent, selon les époques, des moyens d'approche différents. Quatre cent dix lettres ont été sélectionnées sur les deux milliers répertoriées selon la dernière édition.

"

Michel Dussart

32 EUROS  Office du tourisme de CAMBRAI

410 Pages - 120 Immistrations couleur  format 23 /29

Cartonné  cousu